La construction du château à motte est le fruit de la collaboration entre la municipalité, des passionnés, des historiens, des archéologues et un urbaniste, Jack Guittot. Il résulte d’un pari fou lancé il y a une trentaine d’années : bâtir un patrimoine à la ville et à ses habitants.

Travail de longue haleine, le parc de la Haie Joulain  connu aujourd’hui sous le nom de parc André Delibes et le château à motte ont mis 6 ans à sortir de terre.

Le château à motte est une reconstitution d’un lieu fortifié typique des XI-XIIème siècles. Peu de recherches nous informent précisément sur les constructions de cette époque. Nous supposons que le château à motte de la Haie Joulain, tel qu’il est présenté sur le site, a existé entre le Xème et le XIIème siècle puisque, à 500 mètres du site, se trouve la véritable motte castrale de cette époque.

1979

23 juin : Le conseil municipal avec le maire André Delibes décide l’acquisition du Bois de la Salle  pour créer un espace naturel de loisir et y édifier le Château à motte.

Caroline Buffet, archéologue spécialiste de la période médiévale, et Jean-Philippe Bouvet sont chargés de réaliser une étude documentaire pour le projet de restitution d’un château à motte.

1988

Juillet : les travaux du château débutent avec l’élévation de la motte et le creusement des douves

1989

Décembre : Construction et installation des infrastructures en béton armé destinées à assurer l’assise du donjon, ensuite enfouies dans la motte.

Quand les châteaux tombent du ciel

1990 

Les plans deviennent réalité avec le taillage de la charpente du donjon, la préparation du voligeage, du bardage et des planchers.

Mai : Levage de la charpente du donjon au sommet de sa butte.

                                                                           Décembre : Construction des palissades.

1991 

Septembre : La première visite guidée du château encore en construction est offerte aux habitants.

1992

Juin : Achèvement de la reconstitution.

Juillet : Les premiers visiteurs sont accueillis au château.

De 1993 à nos jours

1994 Les premières médiévales de la Haie Joulain rencontrent un franc succès.

La gestion de l’animation grand public est confiée à des associations :

  • De 1993 à 2000 :  Association Départementale d’Intervention Archéologique (ADIA)
  • De 2000 à 2003 : Association Virges Armes
  • 2004 : Association des Amis du Château à Motte de la Haie Joulain
  • Depuis 2009 : Association la « Maisnie Joulain »

2016 : Création d’un bâtiment d’accueil et mise en tourisme du site par la municipalité.